WELCOME, FRIEND
(OF LEGAL DRINKING AGE).
PLEASE ENTER YOUR BIRTHDATE.
Remember ENTER SITE
drink-smart

What separates
bourbon and whiskey?

The answer is both nothing and a lot

 

Bourbon is
America's native spirit

Whiskey is, well, whiskey

There are many different kinds of whiskey (or “whisky,” depending on where you’re from). Scotch whisky, Japanese whisky, Irish whiskey, Tennessee whiskey, Canadian whisky, rye whiskey, bourbon whiskey and, of course, Kentucky Straight Bourbon Whiskey (sorry if we missed anyone). At Jim Beam, we’re pretty partial to those last two, and to clear up why, we’d love to tell you what separates bourbon from the rest.

The difference isn't just semantics

it's the law

All bourbon is whiskey, but not all whiskey is bourbon. A strict set of standards from the government regulates what's what. Learn more about what defines "America's native spirit" and the difference between bourbon and whiskey below.
1. Made in United States of America (not Kentucky)
2. Product from a fermented mash of 51% corn at least.
3. Distilled at no more than 160 proof
4. Stored at no more than 125 proof in new, charred oak barrels.
5. Aged for minimum two years.
6. Free from additives.
Because of this all bourbon is whiskey, not all whiskey can be called bourbon. Then there's Kentucky Straight Bourbon Whiskey, like Jim Beam®, which in addition to the rules above, must also be made in Kentucky. We know, it's a lot. But today, Jim Beam doesn't just "fit the bill", it's the world's #1 bourbon.
arrow-down

Now you know what the law says.

But what's it mean?

51 % DE MAÏS MINIMUM

Imaginez-vous en train de manger un petit maïs sur l’épi. Il est sucré, n’est-ce pas ? C’est ce qui donne au bourbon son côté sucré. Et une fabrication à partir de 51 % de maïs minimum signifie que tous les bourbons auront une douceur agréable introuvable dans la plupart des whiskys à base d’orge et de seigle.

DEGRÉ ALCOOLIQUE MAXIMUM.

Chaque fois qu’un type d’alcool est distillé, il sort de l’alambic à un degré alcoolique encore supérieur. Mais le procédé enlève aussi tout ce qui n’est pas alcool du liquide, y compris le goût. C’est pour cela que la vodka n’a pour ainsi dire pas de goût. Un degré alcoolique maximum signifie que le bourbon conserve un plus grand nombre d’arômes du « mash bill » qui seraient perdus en poursuivant la distillation.

NOUVEAUX FÛTS DE CHÊNE BRÛLÉ

Ce style de maturation en fûts, par opposition aux fûts grillés ou usagés, donne des arômes plus riches et une couleur plus intense. Jim Beam est mis à maturation dans des fûts de chêne blanc d’Amérique niveau 4 neufs pour obtenir une délicieuse douceur avec des notes de vanille et de caramel. Quand on en a fini avec ces fûts, ils sont parfois utilisés pour d’autres whiskies, des scotchs, des vins et même des bières, dans l’espoir de leur « emprunter » les arômes profonds et complexes délicieux du bourbon piégés dans le bois.

MATURATION DE DEUX ANS MINIMUM

En général, plus on prolonge la maturation du bourbon dans les fûts de chêne brûlé, plus il est doux. La loi stipule que la maturation du bourbon doit durer deux ans minimum, mais le temps n’est qu’une des variables qui affecte la maturation du bourbon. Par exemple, étant donné les extrêmes différences de température entre les saisons, un whisky fabriqué au Kentucky arrivera à maturation plus vite qu’un whisky fabriqué dans un climat plus tempéré comme l’Écosse. En fait, on peut dire que deux années de maturation au Kentucky correspondent à quatre en Écosse. Ici chez Jim Beam, la maturation de notre bourbon dure deux fois plus longtemps que la loi l’exige pour avoir un arôme extra-doux plus mature.

PAS D’ADDITIFS

De nombreux producteurs ajoutent des parfums ou une coloration caramel à leurs whiskys. Mais même s’ils suivent toutes les autres règles de fabrication du bourbon, ils n’ont pas le droit d’appeler leur whiskey « bourbon ». La seule chose qui peut être ajoutée au bourbon est l’eau (et elle sert seulement à diminuer le degré alcoolique).